Sexy

Sexy
05
avr

Ma copine de classe


carole J’ai 19 ans, je suis Carole et depuis peu je découvre le sexe. J’ai tout d’abord essayé de coucher avec un garçon mais je me suis rapidement aperçue que j’étais attirée par les filles.

Avec une fille de ma classe, on n’arrêtait pas de se chercher et de se provoquer. On faisait comme si de rien n’était mais je sentais bien au fond de moi que ça allait plus loin qu’une simple amitié. Je me rendais même compte que j’avais très envie d’elle et qu’il m’arrivait de sentir une chaleur extrême dans mon bas ventre quand elle était là. Ça me faisait exactement la même sensation quand j’avais envie de me toucher et que je prenais du plaisir.

D’ailleurs, le soir avant de m’endormir, quand j’étais seule dans mon lit, il m’arrivait très souvent de penser à elle, ce qui me provoquait des sensations très voluptueuses et très agréables. Ces devenaient d’ailleurs de plus en plus fréquents et de plus en plus puissants.

J’avais du mal à garder mon calme quand j’étais à ses côtés et j’avais juste envie de lui sauter dessus et de la caresser dans les moindres recoins. Je ne savais pas si de son côté elle ressentait la même chose mais j’ai eu ma réponse bien vite.

On se trouvait dans une soirée entre amis, il y avait beaucoup d’alcool et même de la drogue et c’était en plein été. J’étais plutôt sobre mais elle avait un peu bu. Je restais près d’elle comme d’habitude. A un moment, nous nous sommes retrouvées seules dans le jardin. Nous étions cachées par quelques buissons et cette proximité intime me donnait un bon nombre d’idées cochonnes.

Elle s’est rapprochée de moi et a commencé à m’embrasser dans le cou. J’étais très surprise mais je trouvais ça super agréable alors je l’ai laissée faire. Puis l’ambiance est vraiment devenue très chaude et elle m’a pris par la tête pour m’embrasser sur la bouche très langoureusement. Sa langue était très chaude et elle s’en servait divinement bien. Je l’ai quand même stoppée pour lui demander ce qu’elle voulait et elle m’a répondu qu’elle avait très envie de moi depuis longtemps. Cette révélation m’a rendue folle et je n’ai pas pu m’empêcher de lui sauter dessus et de lui enlever ses fringues tout en lui roulant de grosses pelles.

Nos respirations s’accéléraient et la chaleur montait. Mes mains parcouraient con corps et je sentais aussi les siennes sur mes seins et mes fesses. J’avais l’impression de me liquéfier et elle était bouillante aussi. J’ai passé ma main dans sa petite culotte et j’ai sentie qu’elle était toute mouillée. C’était très excitant. Je lui ai caressé le clitoris puis je lui ai mis doucement un doigt, puis deux, sans lâcher sa bouche que j’aimais vraiment embrasser. Elle gémissait et ça a du lui donner de la suite dans les idées car elle aussi m’a caressé le sexe.

Vu que tout le monde nous avait oubliées, on s’est lâchées à fond et on a finit en 69 orgasmique.

Et depuis ce soir la dès que je vois une fille qui me plait je m’empêchais de penser à recommencer l’expérience !!!

Carole de Rueil-Malmaison

Classé dans :